Edition 2018



2018







Le président des Français a débuté l'année
avec des vœux adressés a son bon peuple.



  Mais ses souhaits sont particulièrement
destinés à ceux qui l'ont mis au pouvoir.

Comme le révèle cet article
écrit dans 20 Minutes









 Le président a aussi annoncé sa décision
de légiférer sur la liberté d'expression.




Une déclaration qui n'a pas manqué d'être commentée
par beaucoup d'interrogations pertinentes




 La censure d'état n'empêche jamais
les pratiques douteuses commises
par les élites aux commandes de l'état




Mais elle peut par contre participer à faire oublier
les promesses non tenues par ce même état



Sous de tels auspices les vœux de ce président 
n'incitent pas les simples citoyens à espérer
un futur plus convenable qu'à présent




Concoctées par les maitres auto proclamés
du libéralisme sans contrôle qui décide
de ce que dit celui qui prononce ces vœux